banner fight 2
banner fight 2 ph

logo 2

My Body

«My Body» est un petit blog d'informations
sur les idées et réflexions qui viennent et sur les événements qui passent...


Etes-vous prête pour « Femmes de Genève » ?!

Femmes de Genève« Femmes de Genève » est un projet artistique dédié aux personnes qui accordent de l’importance à leur corps…

Depuis la création de Ibé coaching en 2008, j’ai voulu faire participer mes élèves féminines à des séances de photos d’art ; dans un autre contexte que la salle de coaching sportif.
Un contexte au départ très significatif (Musée d’Art, architecture et paysages genevois…) qui progressivement, au fil des années s’est estompé pour ne laisser la place qu’aux seuls corps (les derniers shooting sont réalisés en studio photo). La photographie au plus près du corps, ce n’est pas si simple, en vérité :

  • Quelle est la signification de mon corps ?
  • Quelle perception en ai-je ?

Bien que ces questions puissent aborder des aspects philosophiques, entrer dans le projet « Femmes de Genève » est moins anodin qu’il n’y parait.

Voici ce que j’ai constaté, au cours de ces différents projets avec mes élèves féminines :

  • Les femmes ont globalement une perception de leur corps dévaluée.
  • L’épreuve de ce shooting demeure une expérience très forte pour les participantes.
  • Les personnes entament une réflexion sur leur corps suite à la séance et souvent, apprécient la photo mais avec beaucoup de décalage dans le temps.
  • Ce shooting permet de visualiser un résultat de manière intangible sur son corps à un moment donné, ce qui permettra ensuite d'apprécier un éventuel changement de silhouette. (Par exemple, une élève a pu s'apercevoir, une année après la séance photo que ses abdominaux s'étaient considérablement dessinés, alors qu'ils n'étaient pas visible au moment du shooting)

De mon côté, il me semble que cette dimension du coaching sportif ouvre une voie originale dans la quête de la connaissance de son corps et de soi même.

Ce que vous devez savoir sur votre personal trainer

personal trainer

En choisissant votre personal trainer, vous allez vous insérer dans un processus aux conséquences des plus déterminantes pour la suite.

Peut-être cela vous semble-t-il simple : vous qui cherchez un coach, comparez les tarifs, les lieux, les diverses propositions, la réputation…

Et pourtant, il ne s’agit pas que de cela.

Je vais vous dire pourquoi : dans un suivi personnalisé pour l’amélioration de votre condition physique, il n’y a pas réellement de méthode universelle, mais une connaissance des mécanismes physiologiques du corps humain ainsi que de la manière dont on construit au mieux des séances ; et puis ensuite, il y a un professeur qui va composer ses programmes en fonction de ce qu’il sait, de ce qu’il est, et de ce qu’il perçoit de ce que VOUS êtes…

En ce sens vous allez « subir » la marque de votre personal trainer et celle-ci pourra vraiment vous influencer, provocant jusqu’à ce qui pourrait s’apparenter parfois à un certain mimétisme.

Par exemple, un entraîneur ayant accompli lui-même une carrière de bodybuildeur ou d’haltérophile ne choisira pas forcément les mêmes exercices pour vous concocter son mix.

Il en va de même pour un ancien adepte des arts martiaux qui ne choisira certainement pas de travailler dans les mêmes filières énergétiques qu’une personne issue du monde de la danse. Tendanciellement, un coach masculin donnera plus d’exercices sur le haut du corps, un coach féminin sur le bas du corps…

En choisissant votre personal trainer, vous devez vous engager avec lui dans un cheminement de confiance, de complicité, d’ouverture.

Sans cet engagement, il n’y aura pas la quintessence du résultat souhaité.

Sans oublier non plus que votre personal trainer vous enseigne et vous motive mais la personne qui agit sur sa propre existence, c’est uniquement vous-même.

Booster sa motivation : la visualisation positive n’est que la première étape.

motivationLa motivation est un sujet éminemment complexe et passionnant. Et la question qui nous travaille tous est de savoir comment nourrir sa motivation pour la maintenir à un très haut niveau d’intensité…..car c’est elle qui va ensuite nous porter vers le but, l’objectif.

Alors, voici pourquoi cette question nous obsède : nous ressentons que notre motivation est une sensation mystérieuse qui nous traverse, mais avec des fluctuations : elle est comme une eau, tantôt puissante et tumultueuse et parfois……laisserait tarir ses propres méandres pour ne devenir plus qu’un misérable filet insignifiant.

Un des éléments clé qui va booster notre motivation, c’est la visualisation positive : Beaucoup de personnes utilisent cette méthode et en particulier les sportifs. Se représenter dans l’objectif final, ayant atteint (enfin) le rêve absolu, la victoire etc….permet de dynamiser une représentation mentale qui s’avère un fort catalyseur de l’action. Mais hélas…ce n’est que la première étape.
Et beaucoup de personnes s’arrêtent là….
Ça me fait penser au doux rêve que l’on a tous fait un jour et qui s’appelle : « si je gagnais au loto, je ferais…… » ; nous voilà partis dans un délicieux scénario mental qui, s’il nous fait du bien sur l’instant, n’est rien d’autre qu’un fantasme complètement inapte à nous mettre dans une action claire, organisée et efficiente.
Donc, réfléchir à son objectif, se représenter en train de l’atteindre avec tous les détails émotionnels est le premier jalon d’une grande entreprise. Le premier jalon…

Car, si nous savons que l’on n’est pas dans un film américain mais dans une réalité plus complexe d’un environnement complexe, nous savons alors que ça va prendre du temps…..

Ça va prendre du temps, ce sera long, parfois laborieux, et nous aurons besoin encore et encore de se relancer, émulsionner notre scénario mental, affuter nos armes pour ne pas, ni tomber dans la routine, ni commettre d’erreurs par excès de zèle.
En ce sens, il faut aimer le parcours plus que le but final.
Représentons nous en Général d’une armée : de la stratégie avant toute autre chose !

Maintenant, je vais vous donner mes règles élémentaires pour rester axé sur son but et garder sa motivation à un haut niveau d’intensité. Et ceci peut valoir dans le sport bien sûr, comme dans toute autre discipline :

  • Eliminez de votre champ mental les digressions qui vont vous parasiter pour l’action.

  • Connaître et se connaître : connaître l’environnement dans lequel vous allez intervenir et vous devez vous connaître vous-même.
    Je précise ma pensée : par exemple, en sport, il me parait nécessaire de comprendre les rudiments de la physiologie, ou de s’intéresser à ce sujet avant de commencer… car vous devez comprendre aussi pourquoi votre "personal trainer" choisi telle contraction musculaire plutôt que telle autre, ou telle planification d’entraînement…les techniques ayant changé, vous ne pouvez pas simplement effectuer le programme sans réfléchir à pourquoi/comment vous devez le réaliser. Et votre coach se doit de vous donner des explications.
    Se connaître, se remettre en question c’est la base.

  • Préparez un plan et suivez-le au mieux.

  • Les tierces personnes et épreuves vont vous aider à maintenir le cap : prenez des rdv avec ces tierces personnes (professeurs, coach), planifiez vos épreuves : elles jalonnent votre parcours et vous donnent le cap à suivre.

  • Aimez votre parcours plus que le but final : vous êtes dans l’action, vous êtes en vie, et c’est cela qui est magnifique !

Au secours ! J’ai trop d’informations !

novembreLa remise en forme, la transformation corporelle, le désir de se sculpter un corps, cela intéresse beaucoup de monde et c’est une bonne chose.
Cependant, la recrudescence exponentielle d’informations (dans les magasines, sur le web etc…) embrouille les esprits et voilà que nous ne savons plus à quel Saint nous vouer.

Les exemples abondent : un moment il était dit que faire du jogging à jeun aidait à puiser dans les réserves de masse grasse du corps, puis il a été démontré que ce n’était ni si efficace, ni si judicieux…
On nous a incité à la surconsommation de poudres protéinées ou compléments alimentaires, mais cela a souvent fini par engendrer des troubles digestifs sans prise de masse.

Comment mener son entraînement sportif et sa nutrition pour optimiser ses résultats, avoir un maximum de bonnes sensations ?
Qui doit-on écouter ? Qui a droit de citer dans le domaine ?

Attention ! Prenez quelques secondes de votre temps pour réceptionner ce message :
Dans un premier temps, réfléchissez toujours et posez-vous des questions : est-ce que le message qui m’est livré est un message de marketing pour vendre un produit ou un matériel ? Ou est-ce que le message qui m’est livré l’est-de manière informelle, gratuite et énonçant d’intangibles vérités.
En ce sens, prenez avec circonscription et retenue toute information qui serait une méthode révolutionnaire, rapide et facile, sans engagement physique et énergétique et gardez à l’esprit votre bon sens.

Un exemple simple : si vous dépensez plus de calories que vous en en absorbez vous maigrissez, et vous grossirez dans le cas contraire. Donc si l'on vous dit que vous allez révolutionner votre corps simplement en vous mettant 10 minutes par jour sur une plateforme vibrante, ou en ingurgitant des brûleurs de grasse en boissons,... restez prudent. La raison et le bon sens doivent être votre premier guide.

Après le bon sens, écoutez un professionnel, formé pour en parler (coach, médecin, nutritionniste,..). Par ailleurs, n’oubliez jamais qu’un entraîneur sportif est une personne qui a reçu une formation, qui a été lui-même sportif d’élite ou de très bon niveau, mais…tel un médecin, confronté à son patient doit trouver le meilleur remède.
Donc, il y a un questionnement, une recherche, parfois des tâtonnements et cela serait très présomptueux et réducteur de prétendre à une réponse univoque et imparable.

Enfin, le dernier mot d'ordre est d'être en permanence à l'écoute de ses sensations, pendant et après la séance. C'est le fil d'Ariane qui vous guidera et aidera votre coach à vous guider.

My Body

  • Projet "Ma nature humaine"

    On s'est fait notre cinéma ! Ibé coaching ne serait pas ibé coaching si, plusieurs fois dans l'année, nous ne sortions

    Lire la suite...
  • La Porte

    Pour la réalisation de "Ma Nature Humaine", le réalisateur Guillaume Cosson avait prévu que la Joggeuse vienne ouvrir une mystérieuse

    Lire la suite...
  • Le conte de fée et le principe de réalité…

    Nous tous, grands enfants que nous sommes restés, aimons les contes de fée, entre autres ceux répétés en boucle par

    Lire la suite...
  • Salon Body Fitness - Paris

    Un Salon du Fitness 100% festif, musclé et sexy... Quel plaisir cette année encore, de découvrir les divers stands du

    Lire la suite...
  • Et les garçons dans tout ça !!

    J'ai parfois des questions concernant la participation masculine au sein du club Ibé coaching.Même s'ils sont moins nombreux que les

    Lire la suite...
  • Projet "à fleur d'eau"

    Pour le shooting "Femmes de Genève", le dernier week-end d'août se prête à merveille, juste avant la fermeture du club

    Lire la suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7