banner fight 2
banner fight 2 ph

logo 2

My Body

«My Body» est un petit blog d'informations
sur les idées et réflexions qui viennent et sur les événements qui passent...


LA SENSATION DANS LE CORPS

sensation dans le corpsSavez-vous que “la sensation dans le corps” est l'expérience unique que vous puissiez vraiment avoir dans la vie. Et rien d'autre !
Cela pourrait vous paraître quelque peu ésotérique, mais voyez vous-même:

  • Tout passe par le corps en définitive, rien ne peut se faire dans votre vie SANS LUI. À votre travail, vous interagissez (écouter, regarder, décrypter, parler, etc....) ce sont des expériences qui se produisent dans le corps.
  • Vous avez des émotions: tristesse, colère, euphorie, excitation....Ce sont des états que vous ressentez à l'intérieur de votre corps.
  • Lorsque vous élaborez des stratégies pour votre vie professionnelle, votre avenir amoureux, que vous réfléchissez à la meilleure manière de faire ceci ou cela, l'expérience aura lieu encore par le biais du corps.
  • Et bien évidemment, quand vous êtes à votre session de coaching sportif, ce que vous éprouvez : votre cœur qui bat plus vite, votre transpiration qui ruissèle sur le front, la tension musculaire, la gestuelle qui se met en place (le corps “enregistre” le mouvement), c'est le moment le plus intuitif de perception que rien ne se produit en définitive en dehors de ce corps.

Maintenant que vous avez conscientisé cette vérité, tellement transcendante que finalement nous avons tendance à l'oublier, il est de votre “devoir” de rendre cette expérience de plus en plus qualitative, la séance de sport étant une voie d'accès privilégiée à la “sensation dans le corps”.
Si vous affinez cette expérience et la rendez conséquente durant la séance de sport, vous allez améliorer tout le reste, dans la vie d'une manière générale.
L'amélioration de son rapport au corps, la prise de conscience que la sensation dans le corps est centrale, cela va améliorer :

  • le schéma corporel et ceci va donner beaucoup d'aisance dans la gestuelle , quelle soit sportive ou dans la vie courante.
  • le langage non verbal, c'est à dire le message qui jaillit de votre corps sans que vous n'ayez besoin de contrôler quoi que ce soit. ( j'entends par là, faire jaillir de ce coprs l'impression d'assurance, de force tranquille par exemple. Ce qui pourrait s'avérer utile dans sa relation à l'autre.
  • la profondeur de champ de votre être, ce qui pourrait se traduire par une espèce de quiétude et de bien-être permanent, car lorsque vous prenez l'habitude de vous focaliser sur la sensation dans le corps et rien d'autre (y compris en dehors de la séance de sport), vous vous délestez de toute la pesanteur de vos problèmes courants. Opter pour cette manière de se représenter va non seulement améliorer le corps, mais reposer le cerveau et le rendre plus performant dès lors que vous aurez à traiter vos problèmes dans la vie.

De part son métier, le coach sportif a développé une attention à “la sensation dans le corps” qui lui permet d’appréhender ces phénomènes. Lorsque celui-ci vous guide dans votre session, son vocabulaire est souvent :“Contracte tel muscle, relâche tel autre, prend conscience de ton bras dans l'espace, prend conscience de tes articulations fixes et celles mobiles dans telle ou telle gestuelle....”.
Une dimension spirituelle pourrait être rajoutée à cette prise de conscience de “la sensation dans le corps”, bien que vous soyez déjà véritablement sur la bonne voie de progression si durant toute la séance de sport vous restez en contact avec vos sens.
Voici pourquoi je dis que “la sensation dans le corps” est un puissant vecteur de guérison du corps et du mental.


ON PEUT CHANGER, TOUT EN RESTANT SOI MÊME...

Ce matin, en arrivant au travail, je vois sur un tram de Genève cette formule : «  on peut changer, tout en restant soi même ». Des fois j'admire au plus au point la créativité de certaines agences de communication. Mais quelle phrase !! MAGNIFIQUE ! Cela résonne en moi et annonce dans la foulée la newsletter ici présente.

ibe en restant soi memeAu sortir de cette période ahurissante que nous venons de vivre collectivement, encore sonnés, comme drogués par plusieurs semaines d’arrêt de travail forcé, nous voici sur le chemin de la reprise en tout : notre travail bien sûr, notre vie sociale, nos habitudes...Sommes nous réellement redevenus les mêmes qu’il y a 2 mois ? Je ne le pense pas et je dirais même qu’il serait salutaire que nous ne le soyons pas.

Je vois ces 6, 8 semaines, ce temps hors du temps, hors de notre représentation du monde extérieur, comme une alerte de la nature qui nous implore de changer notre comportement.

Nous devons changer bien évidemment notre consommation, le saccage de la nature, la surconsommation, mais changer aussi notre rapport à notre corps et à nos pensées. Nous devons changer sans se renier soi même ; nous devons changer, tout en restant nous même.

Mais comment le faire réellement, sans en rester aux incantations. Ces mots j’imagine résonnent parfaitement pour tous mes élèves sportifs, qui ont déjà l’habitude du schéma corporel, du geste juste, du bien-être induit par les efforts sur les systèmes physiologiques....mais un coach sportif serait-il capable de transmettre son ressenti profond de la manière dont il serait nécessaire de comprendre ce qui nous arrive, de nous comprendre ?

Pensez-vous qu'en comprenant son corps et ses pensées nous arriverions collectivement à rendre  meilleur notre vivre ensemble, à rendre meilleur ce monde ?

Pour moi, la réponse est OUI, trois fois OUI !

En sortant de la période de confinement, j’ai eu quelques confidences de personnes désireuses de «lâcher» la haute intensité et le côté spartiate de leur entraînement pour se mettre dans une ambiance plus zen, et plus axée sur le ressenti et la douceur. Mais ces personnes m'ont aussi dit : « maintenant, je ne veux plus me soumettre au dogme de l'urgence, je ne veux plus faire passer mon métier et ma consommation avant tout le reste. Ce n'est peut-être pas cela qui me rendra le plus heureux. Je veux me sentir bien, je veux choisir mes horaires et faire chaque chose de manière posée... »

C’est ainsi, une intuition qu’il faudrait ne plus se soumettre au précepte sociétal d’être dans la performance absolue et aller toujours plus vite.

Aussi, en temps que modeste coach, voici les conseils que je voudrais vous apporter :

  • Je dirais qu'il faut entendre et aller dans le sens de ce que la nature nous demande. Nous devons ralentir, nous devons décroître. Freinez votre consommation, y compris dans le domaine sportif. Peut-être, vous n'avez pas besoin du dernier matériel dernier cris, vous n'avez pas besoin de mille compléments alimentaires, vous n'avez besoin que de VOTRE BON SENS .

  • L'accès à la compréhension de votre corps et de vos pensées est un puissant levier de ralentissement du rythme global, et cela va vous amener infiniment de bien-être. Prenez vraiment conscience de vos gestes, de vos mouvements durant la séance, mais également dans la vie courante. Ce bien-être n'arrive pas tout de suite : vous devrez concentrer votre attention plus de 15 minutes dans la journée sur votre corps pour l'obtention de ce bien-être. Posez-vous la question : êtes-vous capable de prendre puissamment conscience de votre corps plus de 10 minutes dans la journée ? ( visualisation interne, posture, sensation de la respiration, sensation de la vitalité...). Vous verrez vite que ceci est plus dur à mettre en œuvre que vous n'imaginez.

  • Lorsque vous faites un geste, dans la séance comme dans la vie courante, posez-vous le plus souvent possible cette question : « dans ce geste que j’accomplis, quelles sont les articulations de mon corps qui doivent rester fixes, quelles sont les articulations de mon corps qui doivent être mobiles ? ». Sans rentrer dans l'anatomie détaillée, ceci permet une première visualisation très juste. Avant les muscles, il y a le squelette. Concentrez-vous sur votre squelette et voyez comment bougent les « leviers osseux » dans les 3 plans (frontal, horizontal, sagittal).

Tout ceci vous paraît quelque peu « ésotérique » ? Alors je vous dit 2 choses : déjà, je me considère comme une personne plutôt rationnelle construite par le cartésianisme, mais une approche plus intuitive, plus spirituelle m'a aussi aidé dans la vie.
Et puis, essayez quelques jours, testez vous même, et voyez.
Vous êtes votre seul maître.

Vous pouvez changer, tout en restant vous-même.


EN PERIODE DE CORONAVIRUS

Mes chers Élèves,

Passées 2 semaines où, comme beaucoup d'entre nous, je fus pétrifiée, ébranlée par cette situation inimaginable, (je ne pouvais ni penser, ni agir) je reviens vers vous aujourd'hui pour vous donner quelques conseils en ces temps immémoriaux !

ibe mars 2020Ibé en confinement dans sa maison de Thonon !! Séance de sport avec les moyens du bord!

Et oui, j'aime utiliser des termes forts, qui sont à la hauteur du défi que nous devons relever. Aujourd'hui, je ressens le cruel manque de mes élèves, de mes relations humaines avec vous.
Car à Ibé coaching le maître mot depuis 2008 a été “fidélité”. Je crois en partie, car au-delà d'entraîner son corps pour sa santé, pour sa beauté, nous avons su aussi parler de nous, de notre rapport au monde, de nos attentes dans la vie....

Ce matin, j'ai écouté une émission de radio qui parlait des instructions des coachs sportifs dans cette période de confinement. Il en ressort que les instructions en ligne deviennent spartiates, militaires, et insistent sur le fait de construire son corps comme un rempart de force “anti-coronavirus”.

Aussi, mes conseils personnels se situeront dans une autre perspective, alimentant ainsi, l'appétence que j'ai toujours eue pour la réflexion et l'introspection.

Aujourd’hui, je crois que le moment que nous traversons tous est en train de nous crier à l'oreille : “nous devons nous poser les bonnes questions”.

Et en matière de programmation sportive, la bonne question est déjà de débroussailler notre but véritable pour ce corps qui sera “notre” tout au long de la vie : le voulons-nous inébranlable comme un bloc d'étain, ou souple et adaptable ? Voulons-nous le contraindre avec force et pugnacité ou le sculpter minutieusement avec un papier de verre aussi fin que cela ressemble à une caresse ?

Ce sont des approches différentes, qui sont toutes valables, et qui ont à voir avec :

  • la mode et les tendances
  • l'éducation personnelle
  • son être profond

Tout est imaginable, donc...tout est possible.

Pouvez-vous concevoir que d'une certaine manière, vos pensées, vos choix vont se refléter dans votre corps ?

Mon conseil est le suivant :

Quel que soit le choix que vous faites, vous devez savoir que tout ce qui vient de votre “être profond” aura beaucoup plus d'impact que le reste. Alors, à chaque prise de décision, posez-vous la question de savoir si ce que vous voulez mettre en œuvre provient de la mode et des médias, de votre éducation ou de votre essence même. Puis, essayez de ne vous référer qu'à votre essence même : d'immenses réussites sont à la clé de cette manière de de voir les choses.

Deuxième conseil : faites toujours l'entraînement que vous avez mis en place sur un morceau de papier et n'y dérogez pas. Je m'explique : vous pouvez dire aujourd'hui je fais 3 pompes. A ce moment-là, écrivez sur votre papier 3 pompes, allez dans votre salon et faites 3 pompes ! Ceci sera beaucoup plus efficace que de rêvasser à un hypothétique entraînement de la mort que l'on ne fera qu'en rêve…ou alors une seule fois avant de se décourager.

Vous devez savoir que votre cerveau vous gratifie dès que vous faites ce que vous avez prévu de faire. Donc, 3 pompes, d'un point de vue entrainement physique, ce n'est rien du tout mais du point de vue de renforcer son cerveau, sa capacité de faire ce que l'on s'est promis, cela est un pas immense. Et le cerveau est votre maître d'œuvre comme nous le savons tous.

Aujourd'hui, vous êtes confinés, ou alors vous travaillez comme des dingues (si vous êtes dans certaines professions). Forcément, ce n'est plus la vie habituelle, forcément vous ne pourrez pas faire votre séance dans les mêmes conditions. Profitez pour mettre en place la force mentale, celle sera toujours comme une lumière dans la nuit !

Ce ne sont pas là de gentilles considérations à caractère ésotérique, mais cela a une réalité scientifique.

Troisième conseil : ne vous punissez pas. Je veux dire par là que, bien sûr le corps va se ramollir un peu, bien sûr que l'on va peut-être prendre quelques grammes ou perdre de la masse musculaire. Mais ce n'est rien en comparaison à ce que vous allez mettre en place dans votre tête :

Se poser les bonnes questions.
Quoi, comment, pourquoi...
Faire un tout petit peu mais FAIRE. Réfléchir beaucoup, tout le temps, CHANGER, S'ADAPTER.

Ne vous punissez pas mes chers élèves, ne soyez pas frustrés. Ensuite viendra le moment du retour, de la reprise en main, de la joie et de encore plus d'amour entre nous.

Ce moment, c'est peut-être notre chance à tous de se rendre compte que derrière toutes ces interactions sociales, derrière le fait de venir faire des sessions de sport dans son club préféré, il y a....DE L'AMOUR.

 

Je vous embrasse tendrement et je suis avec chacun d'entre vous, de toutes mes forces.


VOICI STEEVE !

Ibé coaching se renouvèle en accueillant dans ses murs le coach sportif Steeve Brugière.

C'est une rencontre enthousiasmante avec ce garçon qui pratique le triathlon au plus haut niveau (qualifié aux championnats du monde d'Ironman 2018), mais dont l'état d'esprit est l'ouverture et l'humilité qui m'a donné l'envie d'entamer ce partenariat, dans un but d'échanger, d'enrichir et de faire encore plus fructifier Ibé coaching.

Ce sont les qualités humaines de Steeve qui m'ont frappé, peut-être encore plus que son expertise, car la philosophie “Ibé coaching” est avant tout de s'insérer dans la demande actuelle de bien-être, d'esthétisme et d'amélioration de la performance, en conjuguant les difficiles compromis à trouver entre vie professionnelle, privée, sociale et sportive.

My Body

  • SÉRIE FILICARIA

    SÉRIE FILICARIAComment demander à son corps pour qu'il réponde favorablement La série FILICARIA évoque un art divinatoire, des rituels que

    Lire la suite...
  • JE SUIS À TOI MON CORPS

    Je suis à toi mon Corps,Chaque fois que je trébuche, chaque fois que je tombe , je suis à toiJe vais

    Lire la suite...
  • NOUVEAU PROJET "FILICARIA"

    Quoi de plus révélateur qu'une forêt majestueuse et imprégnée d'énergie mystique pour encenser le corps ? Guillaume (le photographe de Reactive

    Lire la suite...
  • REUSSIR N'A PAS BESOIN DE RECETTE

    Les guides et les recettes, tout le monde adore ça, c'est même devenu un sacré business. Et l'univers de la

    Lire la suite...
  • LA SENSATION DANS LE CORPS

    Savez-vous que “la sensation dans le corps” est l'expérience unique que vous puissiez vraiment avoir dans la vie. Et rien

    Lire la suite...
  • ON PEUT CHANGER, TOUT EN RESTANT SOI MÊME...

    Ce matin, en arrivant au travail, je vois sur un tram de Genève cette formule : «  on peut changer, tout

    Lire la suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9