banner fight 2
banner fight 2 ph

Nous sommes dans les premiers jours de l’année 2016 et nous avons tous formulé, de manière plus ou moins intime, plus ou moins spécifiée, et avec plus ou moins de ferveur, des vœux pour cette nouvelle année.
Je ne parle pas de ce qui est conventionnel de souhaiter à ses proches et amis : la santé, le bonheur etc…
Je parle des prescriptions que vous vous êtes murmurées dans le silence de votre conscience : « Enfin, cette année, je décide fermement de réaliser tel but….et je ne dois pas y renoncer au bout de quelques mois d’efforts ».

impossible

Comment faire ?
Bien que ce sujet dépasse le simple cadre du coaching sportif, car ici nous parlons de motivation et de fonctionnement de notre cerveau, je vais vous donner ma recette par rapport à ma propre expérience de personal trainer:
Mettez-vous dès à présent dans « l’impossibilité » de faire demi-tour !
La faculté de poursuivre un but sans fléchir, longtemps dans la durée, c’est ce qui fait la différence entre les personnes : celles qui rêvent à ce qu’elles pourraient devenir si elles faisaient telle ou telle action, et celles qui passent véritablement à l’action…
Si nous sommes nombreux à nous préoccuper de ce sujet, c’est que bien sûr, rien n’est moins simple que de maintenir à un haut niveau d’intensité sa propre motivation et d’accomplir chaque jour les actions qui vont nous faire réussir dans notre entreprise.
On a su déterminer où se situe le siège de la motivation dans le cerveau, qu’il s’agisse de motivation physique comme mentale (le « système motivationnel» se loge sous le cortex et se nomme le striatum ventral) et quel est le neurotransmetteur impliqué dans le mécanisme de motivation (essentiellement la dopamine). Mais cela ne fonctionne pas de manière uniforme et toujours très puissante : par exemple, plus le degré de motivation est élevé, plus le striatum ventral s’active, plus forte est la sécrétion de dopamine et les sensations de satisfaction, plénitude, bien-être, corolaires que l’on va éprouver.
Mais si l’expérience n’est pas suffisamment intense et non réitérée, cela pourrait compromettre le résultat et nous fera retourner à la case départ, sans qu’il ne se passe aucun changement dans notre vie : (bien entendu, je parle d’un but physique comme intellectuel ; les 2 répondant du même principe).
Et malgré les bonnes sensations éprouvées, on abandonne…
Aussi, vous devez trouver des stratégies pour vous empêcher de renoncer et vous mettre en situation de ne pouvoir faire demi tour ?

Alors, quelles sont les stratégies à mettre en œuvre ?

  1. Définir clairement son but, son projet : 1 but à la fois, pas plus. Vous ferez déjà un travail important en définissant de manière claire votre but. Si ce but ne vous fait pas vibrer de toutes les cellules de votre corps, s’il ne vous rend pas enthousiaste et passionné, c’est qu’il n’est pas assez puissant et il ne réussira pas à recruter l’énergie nécessaire.
    Vous devrez le redéfinir ou en changer…

  2. En référer à une tierce personne à qui vous donnez pouvoir de vous contraindre.
    Ce peut être un coach, mais aussi un proche avec lequel vous passerez « un contrat », et auquel vous devrez « rendre des comptes ». Par exemple, lors d’un rdv hebdomadaire.
    Mais que les choses soient claires : c’est vous qui devrez travailler et vous engager !

  3. Organiser « l’impondérable » : par exemple, en sport, si vous vous inscrivez à un semi marathon dans 3 mois, vous serez ensuite obligé de vous entraîner.
    Une personne très addictive au chocolat et sucreries et qui doit perdre du poids demande à son conjoint de mettre les tablettes de chocolat dans une armoire, et de lui faire détenir la clé…
    Toutes les stratégies de « contrainte » sont les bienvenues !

  4. S’autonomiser. Faire l’expérience de décider d’un but, de préparer une planification dans le temps et de respecter ses propres engagements tout seul est le plus efficace dopant naturel de l’estime de soi, de la confiance et soi et cela vient valoriser votre motivation en retour, comme dans une boucle récursive.

Bien sûr, vous pouvez vous faire aider(c’est d’ailleurs le rôle de la tierce personne qui doit vous contraindre) mais n’oubliez jamais que votre maître suprême demeure votre cerveau !

My Body

  • Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué !

    Il n’y a pas très longtemps de cela, je me suis rendue à une conférence qui traitait de la nutrition

    Lire la suite...
  • Faire à manger est un acte d’amour !

    Les délices énergétiques à la noix de coco "faits maison" Un jour, j’ai vu la publicité la plus stupide de

    Lire la suite...
  • Lorsque l'on a perdu….

    Lorsque les personnes viennent au club Ibé coaching, bien évidemment, la première chose qui se produit, c’est un apprentissage, une

    Lire la suite...
  • Projet "Ma nature humaine"

    On s'est fait notre cinéma ! Ibé coaching ne serait pas ibé coaching si, plusieurs fois dans l'année, nous ne sortions

    Lire la suite...
  • La Porte

    Pour la réalisation de "Ma Nature Humaine", le réalisateur Guillaume Cosson avait prévu que la Joggeuse vienne ouvrir une mystérieuse

    Lire la suite...
  • Le conte de fée et le principe de réalité…

    Nous tous, grands enfants que nous sommes restés, aimons les contes de fée, entre autres ceux répétés en boucle par

    Lire la suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8